Clinique médicale esthétique Labelle

SEBORRHEIC KERATOSIS - THE BEST CO2 LASER TREATMENT!

SEBORRHEIC KERATOSIS – THE BEST CO2 LASER TREATMENT!

SEBORRHEIC KERATOSIS – THE BEST CO2 LASER TREATMENT!
Seborrhoeic keratoses are often pigmented superficial epithelial lesions, usually verrucous, but which can sometimes take on a smooth papular appearance.

We present to you more complete material developed by our colleagues, in a specialized blog (In French only!):

« Kératose séborrhéique : définition, symptômes et localisation », Julie Giorgetta, Journaliste santé, Publié le 26/10/2022 à 19h57 , mis à jour le 26/10/2022 à 19h57.
https://www.doctissimo.fr/sante/maladies/maladies-de-la-peau/keratose-seborrheique-definition-symptomes-et-localisation/6ec200_ar.html

Kératose séborrhéique : définition, symptômes et localisation
en collaboration avec Dr. Marc Perrussel (dermatologue vénérologue)

Les kératoses séborrhéiques, ou verrues séborrhéiques, sont des lésions pigmentées bénignes qui surviennent avec l’âge. Comment les reconnaître ? Où sont-elles localisées ? Comment les enlever et les soigner ? Réponses et conseils du Dr Marc Perrussel, dermatologue et vénérologue.

Définition : qu’est-ce qu’une kératose séborrhéique ?
Kératose signifiant “épaississement” et séborrhéique “gras”, la kératose séborrhéique est une lésion cutanée bénigne qui se caractérise par un épaississement de la couche superficielle de la peau. “Au lieu d’être naturellement éliminées, les cellules mortes s’agglomèrent et forment des excroissances : les kératoses séborrhéiques.
Ces lésions bénignes sont liées au vieillissement cutané et surviennent plus fréquemment chez des sujets en bonne santé qui ont eu la peau grasse et qui, en vieillissant perdent la qualité de leur sébum, ce qui favorise le développement de ce type de pathologies. Dans certains cas, elles résulteraient d’une mutation génétique”, développe le Dr Marc Perrussel, dermatologue et vénérologue.
Comment reconnaître une kératose séborrhéique ?
Les kératoses séborrhéiques correspondent à de petites lésions uniques ou multiples qui s’apparentent à des croûtes de couleur ocre brun au départ puis qui deviennent brun foncé voire noirâtre avec le temps. D’abord rugueuses, elles ont ensuite tendance à s’épaissir. “C’est strictement bénin, on peut même dire que c’est physiologique et que cela fait partie des signes physiologiques du vieillissement cutané. En aucun cas, cela ne présage de l’évolution vers une tumeur cancéreuse. Les kératoses séborrhéiques ne sont pas contagieuses et ne constituent jamais un signe d’infection”, rassure le dermatologue.

Ces verrues séborrhéiques ne doivent pas être confondues avec des grains de beauté ni avec la dermatite séborrhéique, une maladie inflammatoire chronique de la peau qui se traduit par l’apparition de plaques rouges recouvertes de pellicules blanches sur le visage et le cuir chevelu.
Quelle est la localisation d’une kératose séborrhéique ?
Les kératoses séborrhéiques peuvent se développer n’importe où sur la peau mais plus classiquement sur les zones dites séborrhéiques : le visage, le thorax et le dos.
Quel est le diagnostic ?
Le diagnostic repose sur un examen clinique complet de la peau à l’œil nu ou à l’aide d’un dermatoscope. Puis, le dermatologue gratte la peau avec un petit abaisse langue : la peau se détache et tombe en petites squames grasses. Il s’assurera que la kératose séborrhéique n’est pas associée à une pathologie cancéreuse que le patient n’aurait pas repérée et qui nécessiterait un traitement.
Quand et qui consulter ?
“Une kératose séborrhéique ne justifie pas une consultation en urgence. On s’adresse, en premier lieu, à son médecin traitant qui pourra confirmer ou infirmer le diagnostic. En cas de doute, il orientera ce dernier vers un dermatologue qui fera un diagnostic complet de la peau et qui le rassurera quant à la nature bénigne de ce type de lésion”, indique le spécialiste.
Traitements : comment soigner, enlever une kératose séborrhéique ?
Le traitement de la kératose séborrhéique n’est pas un acte pris en charge par l’assurance maladie car cela s’intègre dans le cadre des pathologies dites de confort, au même titre que les acrochordons ou que le traitement des rides. “Parfois, la kératose séborrhéique peut s’inflammer, ce qui peut éventuellement faire l’objet d’un traitement mais de façon unique, on ne traitera pas toutes les verrues séborrhéiques qui s’inflamment. Le traitement repose alors sur un curetage, qui consiste à retirer la croûte à l’aide d’un scalpel stérilisé. La lésion peut également être brûlée à l’azote”, informe notre expert.
En cas de doute sur une lésion potentiellement précancéreuse, la kératose peut être retirée chirurgicalement puis envoyée en anatomopathologie pour analyse. Pour tenter d’enlever les kératoses séborrhéiques naturellement, le Dr Marc Perrussel recommande de passer le gant de crin sous la douche, ce geste va avoir une action de peeling mécanique. Il préconise également l’application de produits à base d’acides de fruits qui permettront de lisser la peau et de diminuer le nombre de kératoses séborrhéiques en voie de formation, ou encore d’appliquer le lait lissant ISO-UREA MD de chez la Roche Posay qui élimine les squames de la peau, accélère le renouvellement cellulaire et permet de retrouver une peau lisse.

Pour prendre rendez-vous avec nos spécialistes:
Clinique médicale et esthétique « Labelle »
Mob: 514-516-6624 / Tél: 514-933-7014
contact@cliniquecurelabelle.ca
www.cliniquecurelabelle.ca
400 Bd du Curé-Labelle, Laval, QC H7V 2S7 (suite 302)